lundi 2 janvier 2017

2017



"Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l’envie furieuse d'en réaliser quelques uns... Je vous souhaite surtout d'être vous, fier de l'être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable" Jacques Brel

vendredi 30 décembre 2016

Joyeux Noël les Fleury-Pinto!

Voici en photo les petites réalisations pour Éline (petite robe chazuble en lainage vieux rose) et un sac à tarte pour les parents. Si il y en a qui veulent des explications, n'hésitez pas, je trouve cette version du sac à tarte très très pratique et ultra rapide à réaliser!







mercredi 28 décembre 2016

Coussin de la colère

Petit bonhomme Élie avait besoin d'un endroit où lacher sa colère, ses frustrations et ses tentions, c'est chose faite. Ce coussin sera utile à tout le monde ici je crois!
Dedans on peut crier, taper, lancer à volonté!


mardi 6 décembre 2016

Se chercher, se trouver, avancer.


 Ci-dessus, calligraphie tibétaine, "Bienveillance".

Aujourd'hui j'ai envie de partager avec vous les bribes du Bouddhisme que je suis en train d'intégrer afin d'ouvrir un peu plus mon esprit au calme, au bien-être et à la vie.
Ce sont des petites choses qui me parlent, qui sont essentielles à mes yeux et elles sont retranscrites comme moi je les ai comprises, comme moi je me les suis appropriées.
Peut-être ne serez vous pas d'accord, peut-être avez vous votre vision un peu différences des principes de base du Bouddhisme, n'hésitez pas à en discuter en commentant cet article, ce ne peut qu'être très enrichissant pour tout le monde! (vous pouvez effectuer cette lecture sur fond de mantras chantés en cliquant sur le nom de l'artiste ci-après: Deva Premal)

Les quatre qualités du bouddhiste, qui permette de rester sur le chemin de la sagesse, du calme et de la bienveillance:

-Amour bienveillant: Quand nous agissons avec un amour bienveillant, nous n'attendons rien en retour.
-Compassion: La compassion ce n'est pas se sentir "désolé" c'est plutôt se rendre compte que nous sommes tous dans la même barque.
-Joie altruiste: La joie altruiste, nous la vivons beaucoup grâce à  nos enfants, lorsque nous nous réjouissons de leurs petits plaisirs du quotidien.
-Équanimité: C'est la capacité à percevoir tous les aspects de notre vie avec acceptation et patience, elle nous permet de refuser d'avoir des réactions excessives face aux plaisirs et aux épreuves.

En tant que maman, souvent, je me néglige intérieurement. Je suis rarement dans la bienveillance envers moi-même et ne peux donc pas l'être envers les autres et mes enfants.
Je suis ancrée dans la frustration (ne pas réussir à faire tout ce qui était prévu, ne pas réussir à tenir la maison propre et rangée tout le temps, ne pas réussir à prendre du temps pour moi), en proie à mes émotions et mon mental.
Or, la maternité, est une expérience de l'amour qui ouvre l'esprit. Aimer un enfant nous révèle ce qu'est le véritable amour altruiste, patient, indulgent. C'est un amour absolue, sans jugement et qui n'attend rien en retour. Cet amour est la base de la bienveillance envers nous-même, il faut en avoir conscience, le garder à l'esprit et s'y ouvrir.



Ci - dessus, illustrations "My lovely Things".
 
S'inciter à vivre dans l'instant présent, être conscient de nos sensations corporelles et des fluctuations de nos états émotionnels. Essayez d'observer nos pensées au lieu de les laisser suivre leur propre court. Observons l'émotion naître, vivre et disparaître. Rien ne dure!
Ce sont des outils essentiels que je découvre et que j'utilise de plus en plus. Cette vision de la vie permet vraiment de rester dans le calme, ouvert et aimant, donc aimable.
Depuis que je mets en place ces petites choses toutes simples, ma confiance en moi a fait un bon, je ressens beaucoup de gratitude envers moi-même et envers les autres. Je suis consciente du bien et du soutien de mon mari par exemple, chose que j'avais tendance à ne plus voir à force de me focaliser sur le négatif.


Ci - dessus, mise en scène graphique de "5 Mai"

Le bouddhisme part du principe que:

La souffrance existe
L'attachement cause la souffrance
La souffrance peut cesser
Une voix existe qui mène à la cessation de la souffrance

La souffrance commence lorsque nous faisons de nos buts des exigences et des besoins.
Si nous ne pouvons pas contourner la douleur, nous devons la traverser. En éprouvant cette souffrance, nous approfondissons notre capacité de compassion envers nos compagnons de souffrance.
Il n'est pas nécessaire de se créer des souffrances, rien ne sert donc de se tracasser ou d'accorder de l'importance à ce qui ne dépend pas de nous.
Naissance, vieillissement, douleur et mort - telles sont, en général, les étapes de la vie. Nous pouvons passer notre temps à nous détourner de ces réalités, elles n'en demeurent ps moins inéluctables. Accepter ce qui est et qui demeurera toujours dans cet ordre des choses.



Le Bouddhisme affirme également que nous ne pouvons pas nous raccrocher au bonheur, il passe comme tout le reste.
Quelque soit le bonheur glané dans le monde qui nous entoure, il n'est que temporaire. Un bonheur profond et durable doit venir de l'intérieur.
Nous ne devons pas attendre que le bonheur nous soit apporté par les autres. C'est à nous de créer notre bonheur, de mettre en oeuvre ce qui conduira à notre bonheur profond. Ce sont nos choix, nos engagements qui nous orienteront vers le bonheur.
L'attachement, la dépendance aux autres apporte de la souffrance puisque nous n'obtiendrons jamais ce que nous attendons. L'autre n'est pas en nous, il ne sait pas exactement ce dont nous avons besoin.
Les clefs du calme et de la paix sont intérieures.

C'est en s'aimant soi-même, en étant bienveillant envers nous-même, en étant heureux de soulager et d'aider l'autre, que nous créons notre bonheur et notre calme profond.











vendredi 2 décembre 2016

Bienvenue Nino



Un collègue de Pierre vient d'accueillir son deuxième fils, Nino.
Pour l'occasion, j'ai réalisé une petite couverture toute douce et un peu rétro (je réutilise des tissus du fond des placards, c'est chouette) avec sa pochette assortie.
Bienvenue  Nino et bon vent à vous 4!